Un joueur de baccarat au Casino Star de Gold Coast en Australie refuse de payer sa detteLe casino australien The Star est, depuis plusieurs mois, embarqué dans une affaire dont il se serait bien passé. Ce luxueux établissement de jeux établi depuis plus d’une trentaine d’années sur la Gold Coast australienne a en effet un contentieux d’ordre financier avec l’un de ses gros clients. Le dénommé Wong Yew Choy, un homme d’affaires de 55 ans originaire de Singapour, lui devrait la rondelette somme de 43 millions de dollars.

L’intéressé a perdu cet argent au jeu dans le courant de l’année 2018. Depuis lors, aucun paiement n’a été effectué malgré les multiples rappels et tentatives de l’établissement. Pire, aucun remboursement ne semble se profiler puisque l’homme affirme que le casino aurait manqué aux règles les plus élémentaires en matière de gestion des parties de jeu. Le groupe Star Entertainment a donc du intenté une action en justice auprès de la Haute Cour de Singapour contre son présumé débiteur. Si l’on ignore encore comment tout cela va se terminer, nous avons réussi à en apprendre plus sur cette affaire.

Les dessous de l’affaire des cartes de baccarat

Les événements se déroulent en 2018. Au cours d’un voyage d’agrément sur la Gold Coast australienne, le businessman Wong Yew Choy se rend à plusieurs reprises au casino The Star  Gold Coast pour y jouer. Il délivre au préalable un chèque sensé couvrir la totalité de ses pertes ; ce qui ne manque pas de mettre l’établissement en confiance.

Il se trouve alors que le joueur enregistre rapidement de lourdes pertes au baccarat. Il perd environ 8 millions de dollars par jour, pendant 5 jours avant de s’arrêter. Les administrateurs du casino ont alors la surprise de découvrir quelques jours plus tard que Mr Wong est retourné chez lui à Singapour. Ils apprennent également assez vite que le joueur à fait annuler par sa banque le paiement du chèque qu’il avait signé.

Des démarches sont alors entreprises pour régler ce qui semble encore être une mauvaise blague, mais Wong Yew Choy affiche clairement son intention de ne pas payer. Selon l’homme d’affaires, le service offert par l’établissement serait de mauvaise qualité et indigne d’un VIP comme lui. Le principal motif de son refus est toutefois le fait que les croupiers auraient commis des fautes durant le déroulement des parties de baccara. Il les accuse notamment d’avoir dévoilé ses cartes, alors qu’il tenait à le faire lui-même.

La position du casino australien

Les dirigeants du The Star affirment avoir envoyé à Mr Wong un courrier, suite à sa plainte. Ils s’y excusaient de ne pas avoir respecté ses préférences relatives au jeu. Ils spécifiaient cependant que ces « fautes » n’avaient pas eu le moindre impact sur ses finances ou le déroulement des parties.

Des dédommagements appropriés avaient du reste été immédiatement effectués. La lettre ne fait cependant pas mention de la dette de 43 millions de dollars. En réponse, le joueur high roller singapourien affirme avoir un accord avec le casino, selon lequel aucune perte subséquente aux parties concernées ne serait réclamée.

L’affaire a été portée devant les tribunaux, et les deux parties affirment être sures d’être dans leur bon droit. Les opérateurs du casino The Star trouvent dommage d’en arriver à de telles extrémités, mais assurent qu’elles iront jusqu’au bout pour récupérer leur dû.

jouer au baccarat en live ici !