Rachat de Nolimit City par Evolution de jusqu'à 340 millions d'eurosQuand le groupe Evolution a fait son apparition sur le web, il s’est tout d’abord concentré uniquement sur les jeux avec croupiers en direct.

Grâce à l’immense succès qu’il a rencontré au fil des ans, il a peu à peu diversifié ses activités en acquérant des logiciels principalement. Il vient juste de réitérer dans cette voie. En effet, il a annoncé le rachat de Nolimit City.

Il s’agit d’un célèbre éditeur de machines à sous en ligne à qui l’on doit des succès comme Mental, San Quentin xWays et Buffalo Hunter.

Un rachat qui devrait atteindre les 340 millions d’euros

Comme toujours dans ce genre de transaction, l’acquisition du logiciel Nolimit City n’est pas encore effective. Le groupe Evolution espèce pouvoir la conclure avant la fin du troisième trimestre de l’année en cours. Pour cela, il doit auparavant obtenir les autorisations nécessaires de la part des organismes compétents.

Ce rachat va lui coûter au minimum 200 millions d’euros. Ensuite, il devra verser 140 millions d’euros supplémentaires, s’il parvient à atteindre certains critères de performance au cours de chacune des 3 prochaines années.

Au total, Evolution va donc sûrement se payer Nolimit City pour la modique somme de 340 millions d’euros. L’argent déboursé proviendra des réserves existantes du groupe.

La quatrième marque de machines à sous du groupe Evolution

Quand ce rachat sera enfin effectif, le logiciel Nolimit City deviendra la quatrième marque de machines à sous appartenant au groupe Evolution. En effet, ce dernier a fait son apparition dans ce secteur au cours de l’année 2020 en acquérant Netent qui possédait déjà Red Tiger. Puis, il s’est payé en 2021 Big Time Gaming (BTG) principalement connu pour sa fonctionnalité Megaways extrêmement populaire auprès des joueurs sur le web.

Si le groupe Evolution enchaîne en ce moment les achats, c’est qu’il ambitionne de s’imposer comme le tout premier fournisseur de jeux de casino en ligne, au niveau international.

Il a choisi le logiciel Nolimit City pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il est impressionné par la façon dont cet éditeur est parvenu à créer un nouveau style de machines à sous.

En outre, il a été attiré par les marges bénéficiaires de Nolimit City. Pour cette année, ce dernier prévoit ainsi de générer des revenus de 30 millions d’euros et un EBITDA de 23 millions.

Une augmentation assez faible du secteur des machines à sous chez Evolution

Dans le dernier rapport financier publié par le groupe Evolution, on a pu constater que le secteur des machines à sous générait une croissance finalement assez faible. Au cours du premier trimestre, elle a connu une augmentation de 19,3% par rapport à la même période de l’année dernière.

Néanmoins, cette hausse se révèle presque entièrement organique et s’explique principalement par l’achat de Big Time Gaming. En effet, à périmètre constant, les revenus de ce secteur n’ont augmenté que de 1,8% seulement.

Ce chiffre est donc très loin de celui du marché des jeux avec croupiers en direct. En effet, ce dernier a enregistré une hausse de 44,3%.

jouer