Une tricherie au blackjack au Casino ReginaBeaucoup de joueurs parviennent régulièrement à devenir riche au casino. Nous en avons eu dernièrement une preuve supplémentaire. En effet, un internaute est arrivé à décrocher le jackpot progressif Mega Moolah à 13,6 millions de dollars néo-zélandais, ce qui représente environ 7,7 millions d’euros.

Pour gagner gros au casino, certaines personnes privilégient plutôt des méthodes plus frauduleuses. Sans forcément aller jusqu’à l’attaque à mains armées, des individus peu scrupuleux n’hésitent pas à mettre en place des tricheries.

L’une d’entre elles vient d’être démasquée au Casino Regina de la province du Saskatchewan, au Canada. Sur une table de jeu traditionnel dédiée au blackjack, un croupier et un joueur ont ainsi escroqué près de 30 000 dollars canadiens soit environ 19 000 euros, au cours du mois de janvier dernier, avant de se faire repérer par le service de sécurité de l’établissement puis attraper par la police.

Une tricherie plutôt simpliste

Ouvert en 1996 dans le bâtiment de style Beaux-Arts de l’ancienne gare de la ville, le Casino Regina s’impose comme l’une des hauts-lieux du jeu d’argent dans la province canadienne du Saskatchewan. En effet, on y trouve pour se divertir et prendre du plaisir pas moins de 800 machines à sou, 9 tables de poker et 35 tables dédiées aux jeux traditionnels. Sur celles-ci, on peut s’adonner notamment au baccarat, à la roulette et au three card poker mais aussi au blackjack.

C’est justement sur une table de blackjack du Casino Regina qu’un croupier et un client ont mis en place une tricherie assez simple. En effet, elle consistait à payer certaines mains perdantes au joueur. Ainsi, notre paire d’escrocs est parvenue à empocher illégalement 29 435 dollars canadiens, ce qui représente à peu près 19 321 euros.

Peu de temps avant la fin de son contrat de travail

Intrigué par le comportement étranger de ce duo, le service de sécurité du casino a décidé de mener une petite enquête. Il a alors ressorti les bandes de vidéo surveillance qu’il a étudié avec attention. Il ne lui a pas fallu bien longtemps pour se rendre à l’évidence. Le croupier ne se gênait absolument pas pour payer des mains perdantes au joueur.

Pourtant, cet employé travaillait depuis maintenant deux ans dans l’établissement et son attitude a toujours été exemplaire. Néanmoins, son contrat devait se terminer le 22 janvier et le service de sécurité du casino a constaté que la tricherie avait commencé seulement quelques jours auparavant, le lundi 14 janvier 2020. On peut donc en conclure logiquement que le dealer a dû vouloir partir avec une petite prime qu’il se serait lui-même attribué en escroquant son employeur.

Une inculpation au pénal et une interdiction de 5 ans au casino

Avec tous ces éléments en poche, le service de sécurité du Casino Regina s’est ensuite rendu à la police pour dénoncer son ancien employé. Celle-ci a alors inculpé au pénal les deux individus qui se connaissaient depuis plusieurs années. De son côté, l’opérateur SaskGaming qui gère à la fois le Casino Regina mais aussi le Casino Moose Jaw, tout deux dans la province de Saskatchewan, a décidé d’interdire cette paire de tricheurs à 5 années d’interdiction d’accès à ses établissements de jeux d’argent.