Revue du Groupe Barrière par Avis Casino

Groupe Barrière est le premier groupe de casinos en FranceDans l’industrie des casinos et de l’hôtellerie de luxe, le Groupe Barrière fait partie des acteurs incontournables. Détenteur de nombreux établissements de prestige, ce groupe vieux de plus de 100 ans a en effet réussit à s’imposer dans ce milieu où la concurrence est rude et qui a beaucoup évolué au fil du temps.

Avis Casino vous dit tout sur le premier groupe de casinos en France. Vous saurez tout sur son histoire et les acteurs principaux qui ont fait de ce groupe un fleuron de l’industrie du jeu.

Histoire du Groupe Barrière : Les 4 principaux acteurs

Le Groupe Barrière, tel qu’on le connaît aujourd’hui, s’est construit autour de quatre principales personnes. Tout commence d’abord avec François André qui, en 1912, lance le premier modèle de resort à la française à La Baule. Regroupant dans un même lieu, un casino, un hôtel de luxe et des installations sport & bien-être, ce nouveau type de complexe servira de modèle dans plusieurs autres villes, en commençant par Deauville et Cannes, les deux villes festivalières. Posant les bases d’un puissant groupe, il lègue tout son héritage à son neveu, Lucien Barrière, en 1961. Ce dernier sera le principal artisan du développement et de la modernisation de ce qui deviendra le groupe Lucien Barrière. Entre 1961 et 1990, il acquiert et fait construire de nombreux autres établissements dans plusieurs grands centres touristiques de France. C’est lui qui crée, en 1980, la société hôtelière de la chaîne Lucien Barrière (SHCLB) et la Société Hôtelière des Casinos de Deauville (SHCD), les deux principales composantes de son groupe. C’est également lui fait venir les premières machines à sous dans ses casinos à partir de 1987. En 1990, peu avant son décès, il cède la gestion de son empire à sa fille adoptive Diane Barrière. Troisième personnage clé du groupe, cette dernière n’y restera cependant que quelques années. En 1995, elle est en effet victime d’un accident d’avion. Mais avant ce tragique événement, elle avait entrepris une rénovation des établissements du groupe, visant à les rapprocher du monde de la culture et du divertissement. Pendant les 6 années suivant son accident, elle codirige le groupe avec son mari, Dominique Desseigne. Ensemble, en 1998, ils acquièrent le célèbre restaurant des Champs Elysées, le Fouquet’s, et la marque associée. A partir de 2001, sous l’égide de Dominique Desseigne, le groupe entame une nouvelle phase marquée par une accélération de son développement à l’international et la diversification de ses activités. Il est l’acteur principal de l’image actuelle du groupe qui, depuis 2015 s’appelle officiellement, le Groupe Barrière.

Plus de 50 casinos Barrière

Aujourd’hui, le Groupe Barrière possède une cinquantaine d’établissements opérant dans l’industrie des casinos, de l’hôtellerie de luxe et du loisir. Il détient et opère notamment 29 casinos en France. Ce qui en fait le deuxième plus vaste groupe casinotier du pays, en termes de nombre. Il se classe cependant en première position sur le plan du Produit Brut des Jeux. En plus de ces casinos français, le Groupe Barrière est également présent en Suisse (3 casinos), en Egypte (un casino) et en Côte d’Ivoire (un casino). Au total ces établissements proposent plus de 7 000 machines à sous et plus de 400 tables proposant différents jeux classiques. Le Groupe Barrière, c’est également 18 hôtels de luxe et plusieurs établissements de sport et bien-être.