Le krach des cryptomonnaies sans impact sur les jeuxA l’heure actuelle, les cryptomonnaies rencontrent pas mal de difficultés. Prenons le Bitcoin (BTC) par exemple, son cour n’arrête pas de chuter. Ainsi, il est passé d’à peu près 40 000$ en avril à un peu plus de 20 000$ en ce moment.

Néanmoins, ce krack des cryptomonnaies ne semble pas avoir un grand impact pour l’instant sur l’industrie des jeux en ligne qui adopte pourtant de plus en plus ces devises numériques d’un nouveau genre.

Une importante baisse de valeur pour la plupart des cryptomonnaies

En ce moment, beaucoup de cryptomonnaies voient leur valeur descendre en flèche. Pour la plupart des experts, les plus connus comme Bitcoin, Ethereum (ETH), Ripple (XRP), Litecoin (LTC) ou encore Dogecoin (DOGE) par exemple devraient probablement survivre à cette récession.

Seulement voilà, ce n’est peut-être pas le cas de certaines plus récentes ou moins connues.

Ces difficultés se sont révélées catastrophiques pour beaucoup de sociétés comme notamment certaines bourses d’échange. Ainsi, plusieurs d’entre elles ont été contraintes par exemple de réduire leurs effectifs ces dernières semaines.

Pire, le fonds spéculatif spécialisé dans les cryptomonnaies Three Arrows Capital (3AC) par exemple a même été placé sous administration judiciaire par un tribunal des Iles Vierges britanniques, il y a quelques jours.

Pas beaucoup d’impact dans l’industrie des jeux

On a souvent coutume de considérer le secteur des jeux comme une industrie à l’abri de la récession. En effet, le grand public en difficulté se retourne parfois vers lui pour tenter d’arrondir les fins de mois.

Quant aux gros joueurs, ils continuent la plupart du temps à miser beaucoup peu importe les facteurs économiques externes. Le krack actuel des cryptomonnaies semble confirmer cette tendance.

C’est ainsi par exemple que de nouveaux casinos en ligne spécialisés dans ces devises numériques continuent encore d’être lancés.

De plus, pas mal de pontes de l’industrie dont notamment Jason Robins de DraftKings continuent à penser qu’elles vont avoir un rôle important à jouer dans l’avenir des jeux.

Des difficultés qui poussent beaucoup de juridictions à la réglementation

Au fond, le krack que nous traversons à l’heure actuelle pourrait même être plutôt bénéfique. Il va apprendre à beaucoup ce qu’il faut éviter de faire et va également permettre d’éclaircir certaines zones d’ombre au niveau de la réglementation.

En effet, suite aux difficultés rencontrées en ce moment par les cryptomonnaies, plusieurs juridictions ont décidé de réagir. C’est le cas notamment de l’Union Européenne. A la fin du mois de juin dernier, elle a publié une législation qui cherche à protéger le secteur financier et à le maintenir compétitif en harmonisant notamment les réglementations sur les devises numériques.

De même, le G20 semble motivé à mettre en place un cadre réglementaire commun sur le sujet. Quant aux Etats-Unis, ils intensifient en ce moment la réflexion dans ce domaine.

Tout cela représente une excellente chose pour l’industrie des jeux. En effet, plus l’environnement des cryptomonnaies sera réglementé, plus la confiance va croître également. Les opérateurs pourront alors ouvrir encore davantage leurs offres à ces devises numériques.

jouer